Archives du mot-clé La Farette

Orange met le paquet!

Mardi 12 février 2014, Hélène Lambert, notre Correspondante locale de la Tribune, a été invitée à suivre les équipes techniques de France-Télécom/Orange dans les travaux de réparation de nos lignes locales très défaillantes. Elle a eu l’occasion de voir de près en quoi consistait la nature exacte des opérations pour remédier à toute une série de problèmes aux origines multiples et variées.

Elle nous raconte : 

« Séderon – Orange met le paquet !

M. Richard Valette nous avait promis que les lignes téléphoniques seraient fiabilisées d’ici 2 à 3 semaines. Pour ce faire, Orange emploie les grands moyens depuis quelques jours. Déjà, nous avons vu des équipes s’affairer devant l’église et à l’Essaillon, avec de gros rouleaux de câbles et divers matériels. Il ne s’agit plus de sous-traitants mais bien de techniciens spécialisés d’Orange.

Mercredi 12 février, M. Fabrice Cros, Chargé de communication d’Orange est venu expliquer à la Tribune le travail de fond qui est mis en œuvre autour de Séderon. Tout d’abord, visite du répartiteur, là où arrive la fibre d’Orange. D’une première armoire sécurisée, partent des centaines de fils.

armoire centrale

C’est-là que tout arrive, nous montre M. Careje (Photo Hélène Lambert)

Les abonnés à la box d’Orange sont tous dans une même armoire, les autres abonnés qu’ils aient seulement le téléphone fixe ou abonnés à un autre fournisseur d’accès sont répartis sur des grilles où une multitude de fils gainés portent des étiquettes bleues numérotées. Il s’agit des numéros de leur base de données. En quelques instants, le technicien a pu pister la ligne de la correspondante de la Tribune.

L'armoire dédiée aux abonnés d'Orrange

Les abonnés d’Orange sont tous dans la même armoire – Les abonnés aux autres fournisseurs d’accès sont sur une grille séparée (Photo Hélène Lambert)

Départ vers le terrain : L’équipe et composée de Jean-Pierre Carèje d’Avignon, chef de projet de remise en état du réseau, de Patrick Dossman, Dimitri Discours, tous deux d’Avignon également, et de Julien Magnen, d’Aubenas. Sur la route de Vers-sur-Méouge, un boîtier est vérifié, connexion arrivée, connexion départ, chaque fil est testé. Sur le poteau voisin, les barrettes de fixation sont insuffisantes et les mouvements du câble peuvent perturber ou détériorer la qualité des communications. Le câble est alors solidement arrimé au poteau.

Intervention aérienne en nacelle - Histoire de prendre les choses d'un peu plus haut...

A l’aide de la nacelle, le câble est solidement arrimé (Photo Hélène Lambert)

Arrêt près de La Farette où plusieurs dérangements ont été signalés. Test des lignes avec un échomètre pour mesurer les impulsions électriques. Les fils sont inspectés un à un lorsque l’un d’entre eux se détache sous la traction de Julien, sans doute endommagé par la corrosion due à l’humidité. Pour le changer, il faut alors dénuder l’arrivée emmitouflée dans une gaine composée de plusieurs couches de sécurité. Julien doit utiliser la scie à métaux avec délicatesse, reconnecter ce fil, fin comme un cheveu, mais dans lequel passent 25 abonnés. La Farette et ses environs sont réparés. En route vers de nouveaux poteaux et boîtiers qui seront inspectés un à un…

Pourvu qu'il s'y retrouve!

Patience et minutie pour fiabiliser les lignes de 25 abonnés (Photo Hélène Lambert)

M. Cros nous explique que les appareils de mesure et de détection dont les équipes sont pourvues arrivent à déterminer où se situent les pannes entre deux points d’accès mais sans précision à quelques mètres près. C’est donc presque un travail de dentellier que de remettre en état le réseau. Au retour, reçu par Jean Moullet, il reconnaît que « ce travail aurait pu être fait plus tôt » et nous confie qu’un accord entre les différents opérateurs, surtout lorsque Orange n’aura plus l’exclusivité de la responsabilité du réseau « fixe », serait indispensable.

En attendant, nous poussons un grand ouf de soulagement, pour ceux qui ont subi bien des désagréments !

Helène Lambert »

Et depuis?  Plus de pannes?  Si, il y en a encore de fort déplaisantes! Nous le savons parce que les gens qui les subissent nous les signalent. Lucette Aumage, à Mévouillon, pourtant déjà plusieurs fois « dépannée », a subi une nouvelle coupure de téléphone d’une semaine, cela fonctionne à nouveau depuis hier. Sa voisine Véronique est enfin dépannée aussi…  A Vers, chez Sylvie, Internet marche, mais pas le téléphone… Le 12 février, souci à la Ferme de la Julienne, à Séderon, mais ça va de nouveau. Il y a encore bien des blagues, dues à des problèmes non encore solutionnés ou aussi à des coupures de lignes obligatoires pour la remise en état. Si vous voyez les hommes en fluo citron, n’hésitez pas à leur parler de vous si vous êtes en panne, il se pourrait qu’ils aient une solution!

 

La Tribune

La Tribune 20.02.2014web

Publicités